LIVRES de Maria Clark

59356713_808714916173152_5846602687847596032_o
À bras-le-corps, La plâtrière éditions, 2012, 72 pages, 10 euros.
« Je donne mon corps à l’art et à l’étude de l’art. Voilà qui est dit. » D’intimes réflexions sur les activités de modèle et d’artiste-performer.
À commander chez votre libraire ou par mail: la.platriere@yahoo.fr
LIRE L’AVANT-PROPOS >>>

danseuse3

La Danseuse de cire (récit), La plâtrière éditions, 2003, 2020, 56 pages, 9 euros.
« L’histoire de Grande Mère est la mienne. » Immobile, figée, tiraillée entre l’envol et la chute, une femme est confrontée en ses derniers instants à ses souvenirs personnels et transgénérationnels. À travers une narration ciselée et imagée, on la devine danseuse, amoureuse, femme, enfant, mère, issue d’une lignée d’exilé.e.s.
Réédition d’un récit court publié une première fois en 2003.
#achronologie, #corps, #érotisme, #mémoire, #transmission, #exil.
À commander chez votre libraire ou par courriel à: la.platriere@yahoo.fr

 

quand-1

Quand j’étais un ange à Denehurst Street (récit), illustré par Cécile Mury, La plâtrière éditions, 2005. Épuisé.
Dans l’Angleterre des années 70, une fillette parcourt la Voie lactée de sa petite enfance.

Belleville des vivants, contes et chroniquesLa plâtrière éditions, 2003. Épuisé.
Espaces, personnages et rythmes de vie d’un quartier parisien populaire. Un regard et une mise en parallèle du présent et du passé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy

What do you want to do ?

New mailCopy